AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Darcos sa calme, pas nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yollo
toto 1ere classe


Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Darcos sa calme, pas nous   Lun 15 Déc - 20:33

Darcos a donc laché l'affaire sur la réforme du lycée et l'a repoussé d'un an, ayant compris qu'il ne pouvait pas tout faire passer en même tps.
Cette nouvelle peut soit sonné le glas du mouvement en faisans croire a bien du monde qu'on a gagné, soit nous servir de tremplin car quoi que l'on dise, le gouvernement a craqué une fois, alors on peut le faire craquer encore.

Les lycéens vont manifester jeudi, pour être sûr qu'ils soient bien là ils faudrait leur pondre un tract et afficher partout mercredi, donc vite ! ON peut faire ça demain à midi, ça urge.
Faut faire prendre de l'empleur au mouvement malgré ce recul, et à Poitiers comme ya pas encore eu de manif' je crois que c'est franchement possible.

_________________
" vivre simplement pour que d'autres puissent simplement vivre "
Revenir en haut Aller en bas
Wesh
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Lun 15 Déc - 21:41

Mais le truc, c ke les vacances c'est vendredi, donc il faut faire queluqechose jeudi mais demander aux lycéens de se préparer à la rentré !
Revenir en haut Aller en bas
pwik pwik
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 29
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Lun 15 Déc - 22:19

Ils ont les boules de ce qui est en train de se tramer, ils ont peur de perdre le controle, et justifie ce "recul" sous pretexte de dialogue et de besoin de pédagogie (peine qu il ne se donne pas pour toutes les autres reformes qu'ils nous fouttent bien profond et sans lubrifiant)
Stratégiquement, Sarkozy fait encore un coup de maitre pour casser le mouvement, mais montre clairement des gros signes de faiblesses et de craintes, ce qui n'était pas le cas avant...
A nous de ne pas nous laisser endormir par ce tour de passe-passe vraiment grossier, c'est juste la réforme du lycée qui est en question, elle n'est que "repoussée", et en plus c est une goutte d'eau par rapport au reste...
A nous de pas faire comme ces abrutis de syndicats qui se précipitent pour dire que c'est une victoire, alors que c'est loin, tres loin d etre une victoire, c est un leger recul pour prendre de l'élan et nous la mettre encore plus profond...

Faut s engouffrer maintenant dans la breche, comme dirait notre ami skateur "de l'opportunité d'un mouvement social fort"...

(Désolé pour la vulgarité du message, mais c est la meilleure métaphore que j ai pu trouvée)
Revenir en haut Aller en bas
Haymarket
toto 1ere classe


Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mar 16 Déc - 17:02


_________________
"Le réformisme n’est pas, à proprement parler, idiot, mais impossible : moins la prison punit, moins elle répond à sa vocation. Reprocher à la prison d’être trop pénible, c’est reprocher à un hôpital de trop bien soigner."
Revenir en haut Aller en bas
Yollo
toto 1ere classe


Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mar 16 Déc - 18:15

150 lycéens ds les rues aujourd'hui à Poitiers, et 10 membres de l'utrla-gauche Poitevine ^^ ( si ça a son importance, les RG pensaient que c'est nous qui gérions le truc )

C'était assez à l'arrache, jeudi ça semble être le même chose de prévue.


A l'AG de l'intersyndicale j'ai dis qu'on s'occuperai de la liaison entre les lycées et le futur mouvement étudiant. J'espère qu'il y en a qui seront motivés parcequ je pourrai pas faire grand grand chose au final moi.

_________________
" vivre simplement pour que d'autres puissent simplement vivre "
Revenir en haut Aller en bas
Hydrogen
gaucho baroudeur...


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mar 16 Déc - 21:23

Tout à fait d'accord avec toi pwik pwik.

J'ai parlé avec des lycéens aujourd'hui et je leur ait dit que pour la rentée, fallait qu'il fasse une coord lycéenne en prenant contact avec tous les lycées.
Aussi je leur ai dit de faire un tract ou une annonce pour la manif de jeudi. Ce serait bien qu'il y ait plus de monde qu'aujourd'hui. C'est claire que c'était fait à l'arrache.
En même temps ils m'ont clairement dit que personne se bougeait, qu'il n'avait pas de meneurs. Certes. Mais faut qu'ils les deviennent au lieu de les attendre!

Si je savais l'heure et le rendez-vous de la manif jeudi, j'pourrais balancer l'info et des tracts (que je peux faire vite fait ou sinon récupérer ceux qui ont peut-être été fait). Dites-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mer 17 Déc - 1:42

Hydrogen a écrit:

En même temps ils m'ont clairement dit que personne se bougeait, qu'il n'avait pas de meneurs. Certes. Mais faut qu'ils les deviennent au lieu de les attendre!

Mouai...



Hydrogen a écrit:
Si je savais l'heure et le rendez-vous de la manif jeudi, j'pourrais balancer l'info et des tracts (que je peux faire vite fait ou sinon récupérer ceux qui ont peut-être été fait). Dites-moi!

Sachant qu'à mon avi jeudi il n'y aura pas grand monde étant donné que à camille guérin c'est le jour des concerts de fin d'année qui est un événement très attendu là-bas^^ je crois que c'est le cas dans un autre bahut aussi...
Déjà faut voir si demain il se passe quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mer 17 Déc - 1:45

Mais putain ça se traine à poitiers quand je vois que aujourd'hui y avait encore entre 4000 et 6000 manifestants à Rennes, 7000 à bordeaux, 1500 à limoges...
Revenir en haut Aller en bas
Wesh
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mer 17 Déc - 2:28

Déprimant ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mer 17 Déc - 11:58

Une manif demain ?
Revenir en haut Aller en bas
Chavez
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mer 17 Déc - 14:46

en effet, rien demain a camille a cause des concerts mais alienor reste bloqué comme aujourd'hui il me semble ( si vous voulez aller y faire un tour c'est JB qui gere le truc a ce qu'il me semble )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mer 17 Déc - 17:24

et en derniere info toute chaude manif 14 h place d armes
Revenir en haut Aller en bas
toto
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 31
Localisation : N e
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Mer 17 Déc - 22:08

tu sors ça d'ou ? A camille on veut se plier aux desirs individualiste de certains victorien ! Ils veulent tout gerer ! q'il se demerde ! on est toujours pret a bosser avec eux ! mais pas bosser pour eux !
Revenir en haut Aller en bas
manou
toto 1ere classe
avatar

Nombre de messages : 1344
Localisation : au patxoki!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Jeu 18 Déc - 16:22

alors?
toujours rien?

_________________
la premiere volerie que je fis dans ma vie, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un vous m'entendez, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un curé...
Revenir en haut Aller en bas
toto
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 31
Localisation : N e
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Jeu 18 Déc - 21:32

les gens ont vraiment du mal a se mettre dans la rue ! Heureusement que les vacances arrivent , ça va les requinquer !
Revenir en haut Aller en bas
Haymarket
toto 1ere classe


Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Jeu 18 Déc - 21:32

Lyon: 38 interpellations après la manifestation des lycéens


AP | 18.12.2008 | 16:56


La
manifestation des lycéens jeudi contre le projet de réforme du lycée du
ministre de l'Education nationale Xavier Darcos, qui a réuni entre
5.500 et 10.000 lycéens, a été émaillée de heurts, a-t-on appris auprès
de la préfecture et des lycéens.De nombreuses échauffourées ont
eu lieu entre environ 150 manifestants évoluant en fin de cortège et
les forces de police. Une voiture a été incendiée, une autre a été
retournée, quelques poubelles ont été brulées et des abribus ont été
cassés.Trente-huit personnes ont été interpellées pour des
délits divers: jets de pierres, incendies de poubelle, destructions de
véhicules. Par ailleurs, cinq policiers ont été blessés, notamment par
des jets de pierres ou des canettes."Des procédures judiciaires
sont actuellement diligentées par la direction départementale de la
sécurité publique du Rhône à l'encontre des auteurs de ces méfaits
inadmissibles", précise un communiqué de la préfecture. AP

_________________
"Le réformisme n’est pas, à proprement parler, idiot, mais impossible : moins la prison punit, moins elle répond à sa vocation. Reprocher à la prison d’être trop pénible, c’est reprocher à un hôpital de trop bien soigner."
Revenir en haut Aller en bas
Yollo
toto 1ere classe


Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Jeu 18 Déc - 22:27

pour la première fois les flics disent qu'il y a eu plus de manifestant que les organisaterurs ( 125 000 contre 80 000 )
Le mouvement est loin de baisser en intensité...

_________________
" vivre simplement pour que d'autres puissent simplement vivre "
Revenir en haut Aller en bas
Hydrogen
gaucho baroudeur...


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Ven 19 Déc - 1:28

Heuresement, ce serait révélateur d'une lobotomie réussie. Mais non, on est encore là et oui, j'espère que les vacances vont éveiller les esprit et réveiller l'instinct de révolte.

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est
pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des
droits et le plus indispensable des devoirs.".

DDHC, article 35, 24 juin 1795
Revenir en haut Aller en bas
Hydrogen
gaucho baroudeur...


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Ven 19 Déc - 2:26

Un article trouvé sur le site de l'en dehors:

Lu sur Hacktivist news service
: "C’est officiel : on peut lire sur le site du ministère de
l’Éducation nationale que X. Darcos « a décidé de laisser plus de temps
pour la mise en œuvre de la réforme de la classe de seconde
initialement prévue à la rentrée 2009 dans le cadre de la réforme du
lycée ». Par conséquent, « la conférence de presse prévue le mardi 16
décembre est annulée ».

Pour Sud Éducation, il s’agit
incontestablement d’un recul : la veille encore dans le Journal du
Dimanche, le ministre confirmait la mise en place de la nouvelle
seconde pour la rentrée 2009. De toute évidence, les mobilisations
lycéennes qui continuent ce jour de se renforcer ont fait craindre
l’émergence d’un mouvement capable de mettre « le feu aux poudres »,
pour reprendre les termes du ministre, sur le site du Monde. L’Élysée,
pour qui il faut « approfondir le travail d’explication sur le lycée »
précise Le Figaro, paraît avoir imposé cette décision. Au sommet de
l’État, on a un peu valsé ce week-end..
Vrai recul, fausse victoire...

Pour
autant il ne s’agit nullement d’une victoire : c’est un recul tactique
qui montre que le ministre est soucieux de refermer un front qui
paraissait s’ouvrir dans le secondaire, alors qu’il a fort à faire dans
le premier degré, face à un mouvement de « désobéissance pédagogique »
qui s’étend.

C’est un recul qui permet de temporiser : depuis le
21 octobre, date de son « point d’étape » de la mise en place de la
réforme, le ministre n’aura rien révélé de plus substantiel sur les
contenus de sa réforme. Le ministre cherche aussi à diviser les
personnels, cette temporisation constituant un des axes revendicatifs
de certaines organisations, voire le seul...
Il faut des luttes à la hauteur des enjeux !

Pour
Sud Éducation, il faut absolument amplifier les luttes, car ce recul
n’est pas suffisant ! Nous exigeons le retrait de toutes les réformes
de démantèlement de l’Éducation nationale, de la maternelle (avec les
projets de jardins d’éveil pour les petites et moyennes sections, la
grande section étant destinée à être rattachée au primaire) à
l’université (réforme du statut des enseignants-chercheurs, réforme des
concours de recrutement des enseignants, etc.), les suppressions de
postes, la disparition programmée des IUFM, la généralisation des bacs
pro 3 ans (le report de l’examen au CSE des projets de maquettes sur le
bac-pro 3 ans, qui devait avoir lieu vendredi dernier, constitue un
autre recul du ministre).

Par conséquent, Sud Éducation appelle les enseignants :
- à débattre des nécessaires mobilisations dans tous les établissements et toutes les écoles ;
- à s’associer aux manifestations prévues cette semaine, en particulier le 18 ;
-
à veiller à la sécurité des élèves : la stigmatisation de la violence
du mouvement des lycéens, l’appel du représentant du syndicat des chefs
d’établissement d’Aix-Marseille à faire intervenir la police en cas de
blocage, ne laisse pas en effet de nous inquiéter.

Dans son
communiqué, X. Darcos prétend que sa réforme « est bâtie sur un très
large consensus des lycéens, des enseignants et des familles ».

Par l’action, dans la grève, dans la rue, dénonçons ce mensonge !

auteur : SUD Education
_________________________________

Quelqu'un a laissé un commentaire que je trouve très juste et dans la suite logique du fond de cette démarche de contestation:

"Comme d'habitude , on dirait que les syndicats s'allient au ministre
pour faire échouer le mouvement. Je m'explique, vous faites tourner en
rond des lycéens dans des manifestations épuisantes et sans objectifs
et au cas où çà ne suffirait pas vous ajouter quelques casseurs pour
refroidir les plus téméraires. A cela vous ajouter une pincée d'AG qui
rencontre de moins en moins d'audience. Peut on éviter cette spirale
suicidaire? Une proposition: les manifestations doivent déboucher sur
des occupations/ Occupations des logements pour les mal logés, des
usines pour les travailleurs, des lycée pour les lycées dans un premier
temps, des conseils régionaux dans un deuxième temps . On voit mal les
socialistes sensés soutenir le mouvement demander l'évacuation des
conseils . Une fois dans la place on demande aux étudaints, aux jeunes
chômeurs des venir les rejoindre et on refait le monde, on cherche
ensemble des solutions qui nous sortirait de la merde qui nous attends.
J'ai oublié l'essentiel les occupations doivent déboucher sur une
logique autogestionaire . Pétition pour connaitre le soutien apporté,
manifestion pour se rencontrer, échanger des numéros de téléphone,
ocupation pour expérimenter une autre façon de vivre, dans les lycées
avec l'aide des professeurs qui soutiennent le mouvement, çà existe,
réorganiser complétement la gestion des cours voir le
contenu. On arrête, on réfléchit et on s'amuse bien ( 01 )
avouer que çà vaut mieux que les interminables manisfestations qui
tournent en rond où que la casse des vitrines qui mènent à la case DCRI"

Voilà
Revenir en haut Aller en bas
Wesh
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Ven 19 Déc - 4:51

L'experimentation est, je pense, le meilleur moyen de proposer l'idéal libertaire !
Revenir en haut Aller en bas
manou
toto 1ere classe
avatar

Nombre de messages : 1344
Localisation : au patxoki!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Ven 19 Déc - 12:55

J'ai fait un tour à la fin de la manif parisienne... y'avait peu de monde (mais c'est normal le mouvement commence à peine en Iles de France). Enfin quand je dis peu de monde c'est genre 5000 personnes mais pour paris c'est pas grand chose. Y'a eu des manipulation dégueulasse du SO du SNES, FIDL et UNL qui on laissé le trou se faire avec la tête de la manif qu'avait prit les anars et les JCR. Résultat les keufs n'ont eu qu'a les encercler (bon après ils ont relachés tout le monde sans soucis (à part une baston dans le metro ou y a visiblement eu gazage dans les couloirs, je vous laisse imaginer Sad ).

Par contre le mouvement fout la trouille au gouvernement (je pense que l'influence des grecs sans doute). Un dispositif de malade? Jamais vu ça! Je dirais à vu de nez 500 robocops; une trentaines de camions, un canon à eau, un hélico qui passé l'aprèm' à survoler la manif... bref, une petite ambiance G8...

_________________
la premiere volerie que je fis dans ma vie, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un vous m'entendez, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un curé...
Revenir en haut Aller en bas
Hydrogen
gaucho baroudeur...


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Ven 19 Déc - 16:25

Sympa l'ambiance!!
Faut s'y attendre de plus en plus, surtout si le mouvement s'emplifie et vu l'exemple grec.
Revenir en haut Aller en bas
le git
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Ven 19 Déc - 20:03

Hydrogen a écrit:
et vu l'exemple grec.
Sad

Il n'y a aucun exemple a suivre!! et j'en profite pour differ ce pti texte:

Citation :


JEUNES GRECS, MEFIEZ-VOUS:VOUS AVEZ TROP D'AMIS....







"Jeunes Anarchistes grecs,
vous avez soudainement
beaucoup trop d'amis..."



Vrai ça!

Et ça n'interpelle personne? "Nos anarchistes à nous", en Sarkoland, en frites land, et Merkel Land, en
Zappatera land, en berluepastachoute land...ben y sont vachement mal vus...


Vrai aussi: ils ne seraient pas grecs...


Les "anarchistes grecs" auraient le bénéfice sinon du doute celui considérable d'un label hérité
(voir enfilé à temps) des "antiques" qui en tous cas, bien que disciples d'Helène, n'avaient rien de ces
"anarchistes" qui de nos jours contribuent avec insolence à perturber, duraille, le trafic ferroviaire...:O,OO1%...La zone! Pensez un peu,
chers amiEs...


Bon, les grecs cassent tout...ils ont des "excuses",tonitruent les média.;..la grèce des colonels, les oligarchies familiales mais pas les allocs, la "crise phynancière",
monétaire, la génération 600 euros
..
.(ça chie à l'oreille ça) et les média adorent ça...ces enflés!!!. Et voici ces enturlutés de
journalistes de tout acabit de se pencher avec une soudaine bienveillance toute neuve sur le berceau de nos
"jeunes anarchistes
grecs"
, de tous les
"anarchistes grecs" à l'exclusion de tous les autres
anarchistes de par le monde
qui naturellement sont, comme on le sait dans tous les
TGV de la création, des "terroristes irresponsables et terriblement dangereux":

la preuve, ils lisent ou écrivent aussi.


De nos jours tout le monde "comprend" et aime les "anarchistes grecs"
qui pour le coup échappent singulièrement à l'épithète fâcheuse de terroristes...de situationnistes, d'autonomes, de PD et de
Gouines...
c'est dire si "les anarchistes grecs" bénéficient en Europe
d'un "grand capital de sympathie"... plutôt suspect...

Ce
Kapital de sympathies regroupant tout ce que la valetaille compte en
obséquieux depuis les staliniens jusqu'aux nantis, de la presse de
gôche à la presse de gouvernement...(
Ce que tu ne peux
tuer récupère-le...
nous dit le principe de toutes les dominations)..
Force nous est faite d'observer cette évidence...le reste de l'Europe s'en cogne complètement des karamelmis-à-mou-et-à-mal en lice et de tous ces
em-Papaandré ou & autres
...


Direction: La chine, la chine et toujours la chine! Bordel !!!
Voici le regard avide de l'Europe dirigé dans une seule direction prenant la Grèce pour levier ou marche-pied.
Mais l'archaïsme féodal de la classe politique grecque en barre le chemin...comme dirait tout aussi bien un économiste nommé Raymond le thon...(vachement apprécié de ses
pairs et des ses paires aussi...mais là c'est dans l'intime qu'on tape le Keynes..)
. -"Ouf-ouf-ouf....Rrrrrr-pshiiiii-Rrrrrrr-Pschiiiiii".


Du coup, "les anarchistes grecs" sont sympa car peut-être vachement utiles, malgré eux, pour contribuer à renverser spectaculairement
un certain "ordre des choses " au bénéfice exclusif de son renforcement..;sans avoir à envahir militairement la Grèce vu que tout le
reste des pays bordant la Méditerranée le seront.


On
n'envahit pas la Grèce comme on envahirait un vulgaire Irak, un
Afghanistan, un Iran...voir un Pakistan par Inde interposée.

Envahir
la Grèce serait fortement dommageable, une faute grave, pour
l'affabulation mythique de la "démocratie" dont la Grèce serait le
berceau...Tu parles, Charles!!! (Lire notre texte
sur le Kamasutra pakistanais)


Bref, tous les pays alentour DEVRONT être militairement envahis, mais surtout pas la Grèce.
D'où le libre recours à l'instrumentalisation d'une insatisfaction de masse et à son détournement au profit de son écrasement
définitif.


Il s'agit donc bien d'une nasse terrible, d'un superbe coup d'arnaque politique.

Nous, on est d'accords; les anars sont sympa &
ploum-ploum tralala-les anars sont là
...

"Tous-ensembles-tous-ensemble-tous-ensemble", comparativement: ça ne fait pas le poids face aux crevures qui nous gouvernent et aux aspirants de la gerbe! Aux spécialistes de la
réification! Aux "réalisateurs" de l'unité dans le séparé.


Pas comme de ces Julien Coupat et autres "mangeurs de fromages de chèvres", ces bâtisseurs d'abîmes, ces agitéEs des Territoires Zymotechniques et
Apodictiques, pas comme ces
amis du négatif œuvrant sans relâche à la grande entreprise de démolition de la bêtise devenue science, pas ces soumarinsvert naufrageant
les bonnes boutanches et parfois aussi les moins bonnes, faute de mieux...pas ces
ZAZ arrachant ces perruques hideuses pendouillant, mollasses sur les cranes d'œuf lisses
des penseurs du
"non-étant-tout"...

Et pourtant, la critique s'enlise et dort...faute de forces....Faute d'amis
farouches...


Les
plus déterminés s'assoupissant dans leurs propres rangs à force
d'avoir oublié que le vécu de la critique était bien en définitive le
plus palpitant des jeux, sans garantie de gains, ou même de sérénité.

L'absence
singulière de critique de cette nouvelle popularité de l'anarchisme
atteste assez largement en Europe de la profondeur de son sommeil en
négatif des apparences.


Nous le répétons:

Nous
n'œuvrons nullement pour un avenir en déglingué amélioré, mais pour la
destruction méthodique de toutes les représentations manichéennes du
présent!

(Le présent a cette foutue opiniâtreté de savoir durer depuis trop longtemps!

Mais
c'est bien lorsque nous saurons ce que nous faisons, comment nous le
faisons et pourquoi que nous pourrons enfin cesser tout et imaginer
autre chose...


Va pour les Conseils d'Ex-ouvriers, d'Ex-intellectuels, d'Ex-artistes..;and so on: mais qu'on en finisse!!!

les non-pensées auront leur propre identité de mouches!
En
boites, comme il se doit! (de même qu'il se vend des boites de
conserves en divers formats contenant supposément de l'air de Paris...)


Donc, logique déontique, " les anars grecs" sont plus sympa que d'autres...selon les instances terribles du moment, à quelques morts près, au prix de quelques images incritiquées
aussi.


Qu'il
suffise de rappeler ces personnages de Tex Avery qui portés par
l'illusion ... ne s'abimaient pas dans le ravin, mieux ils pouvaient,
croyions-nous, sursoir à leur chute...
(air connu).


"Les anars grecs" sont sympa, universellement sympa... sans
que cela ne semble les intriguer jamais, ou ne serait-ce qu'un
peu...ni d'ailleurs que cela n'intrigue le moins du monde leurs amis
les plus sincères, les plus solidaires les plus concernés et
fraternels, tous les autres...
NOUS!


Il
est regrettable d'avoir à constater que les anarchistes souvent ne sont
pas lus lorsqu'ils écrivent sans agir et agissent le plus souvent
lorsqu'ils n'écrivent plus rien, et enfin c'est lorsqu'ils n'écrivent
plus qu'ils sont aussi paradoxalement le plus lus et le moins compris.


Si dans cette confusion ils apparaissent encore c'est que les falsificateurs
auront eu besoin d'eux comme instruments, comme jouets.Ces salauds sont
habiles à la manœuvre, mais il se trouve aussi que les anarchistes
épprouvant le besoin de s'encarter, de se fédérer , naïfs le plus
souvent, aiment en définitive le spectacle qui les nourrit et là cesse
le suspense.

Commence le théâtre..Rideau!

Et
ainsi, alternativement, d'un siècle à l'autre, tour à tour :ils
recopient leurs actes et réécrivent leurs copies, inlassablement..comme
une "damnation", un leitmotiv...expiatoire tout emprunt d'une
religiosité jetant à bas tous les principes d'émancipation pourtant
portés haut...

Il
arrive même, dans le cas de la F.A et plus généralement dans
"l'anarcho-syndicalisme" que, comme chez les bons vieux stal', la
critique y soit bannie, non conforme.



Et
c'est alors que s'affirme comme irréductible le parachèvement de la
pensée séparée soulignant indiscutablement le spectacle de la fausse
contestation réalisée, la chosification diluée d'une pensée en
recherche dans l'accomplissement séparé.


Ils affirment ainsi la terrifiante dichotomie trop connue qui survit à la fracture de la théorie de la pratique et de la
pratique de la théorie dans la contemplation inconfortable
"du devenir de tout
ce qui ne sera pas",
pour durer encore un peu comme un moment du spectacle consenti

....
Le concept d'anarchie érigé spectaculairement en dogme, en pensée arrêtée est la victime première de son propre succès récent
dans le monde des représentations. Il s'y égare et s'y complait autant qu'il s'y mire, mais c'est déjà en tant que marchandise sur un marché de
dupes.


Et c'est farouchement qu'il défendra sa position de spectateur d'un déclin toujours renouvelé et contemplé.

N'avons-nous
pas vu récemment , en riant beaucoup, un MICHEL THOORIS, ex-Flic
lieutenant, Conseiller de Philippe DEVILLIERS et de PASQUA dans leur parti de merde pour la france en tant que "Expert pour les questions de Sécurité" créer ensuite un risible "Parti Anarchiste Français" (sic) allant jusqu'à tenter de présenter des candidats aux élections municipales dans le cinquième arrondissement
de la capitale de ce pays à la thon!


L'anarchiste
proclamé des temps modernes aura oublié seulement que le principe de
liberté résidait d'avantage en une recherche passionnante de
comportements sociaux, humains et de réflexions autres plutôt que dans
ceux d'une certitude néo-conformiste ennuyeuse, reconnue, admirée et
labellisée.


Dommage (sauf pour les dominants bien entendu) qu'il faille en arrêter de temps en temps "quelques uns" et même d'en tuer deux ou trois au passage, pour faire
bon poids...Sinon cette image-là serait sans emploi.


Comme dirait un empaffé nommé Balladur: - "Il va falloir faire des sacrifices..." pour que l'anarchisme réifié, avide de
martyrs comme n'importe quelle Eglise, joue à son tour et à son insu le rôle diversement apprécié du
"nettoyeur" de
toutes les formes de pensée... Il fera ainsi le nid de toutes les soumissions et s'en accommodera de crainte de périr.


Le culte du spectacle de l'insoumission valant salaire et notoriété, d'aucuns en firent même profession et dans certains cas
s'enrichirent.



Les événements grecs dans leurs cours donnèrent ainsi, à l'insu de tous, les éléments essentiels à un certain anarchisme
sur le point de rencontrer enfin avec l'angle de sa disparition en tant
que spectacle, son point de renversement dans les perspectives de
dépassement qu'il contenait déjà .

C'était le point d'achoppement de cette tentative de manipulation, de cette giga mise en scène sur l'échiquier des apparences;
Il est des risques en toutes choses.

Ce qui se joue-là est d'importance, pourvu que tous sans concession s'y découvrent enfin comme sujets plutôt que comme objets.

L'anarchisme pourrait s'affirmer comme une idée neuve en Europe, une idée avec laquelle nul ne devra "compter" mais à partir de
laquelle tout deviendrait mouvement...tout serait impétrifiable car éveillé.


Les calculettes, les enculettes, les compteurs étant définitivement bouzillés!!!
Hourra! Hourra!!!



Et sinon comme tu le dis manou le gouvernement cherche a gérer au mieux,et des qu'une ébauche de subversion apparait il réprime a mort!! l'exemple de lyon en est la preuve une quarantaine d'arrestations suite a quelques échaufourrés!(avec comparutions immédiates....pas de news des peines!et vous?)!
Revenir en haut Aller en bas
Hydrogen
gaucho baroudeur...


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Sam 20 Déc - 3:29

je ne parle absolument pas d'exemple à suivre. Seulement j'introduit le fait que le gouvernement prend ça comme ce qui pourrait se passer en france, donc comme un première aperçu. Le mot 'exemple' était peut-être mal choisi, certe.

Ce n'est pas un exemple à suivre, premièrement parce que les grecs ont une histoires politique bien différente de la notre. Ensuite, ils réagissent face à la mort d'un camarade, c'est l'élément déclancheur, pour contester leur système politique et social.
Si lutte de cette empleur il y a en france, ce sera en soutien au grecs, mais aussi à tous les peuples opprimés, pour lutter nous aussi contre notre système politique, économique, sociale... lutte globale pour résumer.

Aussi il est triste de s'appercevoir que finallement, même des gens qui ne sont pas dupe face aux média populaires, arrivent à tomber dans le panneau.
Car il est difficile de déjouer tous les coup bas de la manipulation, extrèmements calculés.
L'anarchisme est partout bafoué. On se trompe régulièrement sur ces véritables fondements, car c'est ce qui est dans l'intérêt politique. Les anarchistes sont souvent les bouc émissaires de la société. Cible facile puisque la masse a bien intégré le fait que les anarchistes sont des casseurs, des fouteurs de merde, des marginaux (très peu appréciés), des violents, des terroristes pourquoi pas à l'occasion. C'est bien connu tous ça.
D'ailleurs, on entend très souvent l'expression "c'est l'anarchie!" pour traduire "c'est les bordel!". D'où peut bien venir cette idée? alors que l'anarchisme est lui-même très organisé dans sa façon de se réaliser.

Et voilà, encore une fois les multiples manipulations ont joliement fonctionées et nos joyeux moutons ont voracement bouffer cette belle herbe fraîche qu'il leur était offerte, n'ayant pas besoin d'aller chercher plus loin.

L'anarchisme, des idées finallement peu connues, détournées au plaisir de nos politiques.

J'espère qu'un jour on renplacera cette expression favorite de "c'est l'anarchie!" par "c'est la démocratie!"
Revenir en haut Aller en bas
le git
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   Sam 20 Déc - 4:08

je suis bien d'accord avec toi hydrogen; et le problème de ce délire d'exemple grec....c'est de se dire au bas il y a une manif bah je vais cramer une caisse COMME en grèce!!

En effet soutien il y a et il y doit y avoir,mais se limiter à un soutien n'est que chimère; dévellopper de notre cotés une contestation c'est ca le but!! bien sur le parrallel existe et heuresment il y a un terreau extrement fertile en ce moment,et ca le gouvernement l'a bien senti!

mais apres le culte d'une révolte ....pas trop un bon délire car le gobage d'images,de videos....de lectures mal digérées sur ce qui se passe en grèce n'est a mon avis pas la solution,la branlette sur la grèce....(mwouias et sinon on fait quoi!!)
Et ca donne des gens de la fidl qui en manif lycéenne ose dire "oué nous on est pas les grecques, on est pas là juste pour casser!!"


enfin bref....sinon il y en a qui dise "l'anarchisme c'est le bol d'air!!" aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Darcos sa calme, pas nous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Darcos sa calme, pas nous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» oune video eud tcheu nous
» enfant et console de jeux
» nos enfants nous épatent
» Ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant. — Mat. 6:13.
» qu'est-ce qui nous conviendrait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collectif de Révolte Anti-Capitaliste Poitiers :: evenements militants :: évènements militants-
Sauter vers: