AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journée d'action / Paris No Border 15 Mai 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Revoltaire
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 310
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Journée d'action / Paris No Border 15 Mai 2010   Mer 5 Mai - 1:21

JOURNEE d’ACTION « LIBERTE DE CIRCULATION »

15
Mai 2010 à PARIS


(Rassemblement à la Station Jaurès,
Ligne 2, à 14h00)




LES
ENTRAVES A LA LIBERTE DE CIRCULER SE MULTIPLIENT !!


Aujourd’hui
ce ne sont pas seulement les migrant-e-s et sans papiers
qui sont
interpellé-e-s, ce sont aussi les précaires, jeunes stigmatisés
qui
subissent le harcèlement des contrôles d’identités au faciès et de
leurs
titres de transports.

« ATTENTIFS ENSEMBLE » …

A
grands renforts de lois sécuritaires, les gouvernements légitiment
chaque
jour le contrôle et la surveillance accrus de l’espace social
collectif.

C’est
ainsi qu’on encourage la délation des hommes, femmes et enfants

sans papiers, dans les administrations, banques et jusque sur leur lieu
de travail.

On contrôle, sanctionne et culpabilise les
chômeurs-ses et précaires,
on segmente les quartiers avec des
portiques et des codes, on arrête
dans les écoles, on sanctionne le «
délit de solidarité », on stigmatise
les groupes politiques et
communautés qui résistent.

...CONTRE LA POLITIQUE
MIGRATOIRE EUROPEENNE !!


Les migrant-e-s qui arrivent à
Calais, au terme d’un long périple de
plusieurs mois, sont
harcelé-e-s, chassé-e-s et expulsé-e-s sans répit.
La destruction de
la « jungle » de Calais et la fermeture systématique
de
tous les lieux de solidarités par une police aux traitements
inhumains
et dégradants, condamnent les exilé-e-s à l’errance et à la
persécution.

La
transformation des frontières en barbelés et miradors participe à
la
politique européenne de gestion des « flux » migratoires où les
migrant-e-s
sont réduit-e-s à de simples quotas. Pour mener à bien ces
objectifs,
l’Agence Européenne Frontex, surarmée et aux pouvoirs
considérables,
met en œuvre une chasse impitoyable dans les espaces
maritimes,
aériens et terrestres, forçant les migrant-e-s à emprunter
sans
cesse des trajectoires plus dangereuses et mortelles (1508 morts
recensés
aux frontières de l’UE en 2008).

La liberté de circulation est
empêchée et violemment réprimée pour
les exilé-e-s qui fuient la
guerre, la corruption et la misère : tous
les accès à l’Europe sont
refusés. Le droit au logement, au travail, à
une vie décente pour
les exilé-e-s qui veulent se reconstruire ou
rejoindre leur famille
émigrée en Europe, sont bafoués par les
règlements européens
liberticides : règlement Dublin 2 ordonnant le
renvoi systématique
du demandeur d’asile dans le premier pays d’entrée
ou ses empreintes
ont été prises (fichier eurodac). Ainsi la Grèce, voie
d’entrée
principale de l’Europe, n’instruit que 0,03% des demandes
d’asiles
en violation de la convention européenne des droits de l’homme
et
des accords de genève.

En outre, la directive retour « harmonise »
au niveau européen la
durée de la rétention (détention des sans
papiers) jusqu’à 18 mois pour
pouvoir expulser envers et contre
tout.

Le programme de Stockholm, des 27 ministres de
l’intérieur durcit
quant à
lui toutes les législations européennes. Au prétexte de la lutte

antiterroriste les pays européen nous entraînent dans une grave dérive
sécuritaire
de contrôle et de répression des individus.

ACTEURS
ECONOMIQUES COMPLICES ET COUPABLES


Quand la lutte contre
l’immigration devient un business, l’expulsion,
l’enfermement et la
logistique sécuritaire deviennent des sources de
profits (juteux).
Des hommes et femmes sans-papiers construisent les
centres de
rétentions qui les enferment, nettoient les gares et trains
dans
lesquels ils sont contrôlés et arrêtés. Ils sont réduits à une
simple
force de travail que l’on prend et jette à merci.

Le cynisme n’a
pas de frontières …

PARCE QUE LA LIBERTE DE CIRCULER EST
MENACEE PAR L’EXISTENCE
MEME DES FRONTIERES


NO
BORDER REFUSE ET ENTEND COMBATTRE L’EUROPE DU TOUT PROFIT,

CRIMINELLE, FUNESTE ET CARCERALE QUI PIETINE LA LIBERTE DE CHACUN A
CIRCULER,
S’INSTALLER.


LIBERTE DE CIRCULATION ET
D’INSTALLATION POUR TOUS !!!


LE SAMEDI 15 MAI
2010 NOUS APPELONS TOUTES ET TOUS A UNE
VASTE JOURNEE D’ACTION ET DE
MANIFESTATION ENVERS LES ACTEURS
POLITIQUES, ECONOMIQUES,
INSTITUTIONNELS ET IDEOLOGIQUES QUI DISSIMULENT
LEUR PROFIT DERRIERE
UNE EUROPE SECURITAIRE ET LIBERTICIDE.


NO
BORDER ! NO NATIONS !


AU PROGRAMME :

*
15 mai :

Manifestation au départ
de la station Jaurès à 14h avec
passage aux gares de l’Est et du
Nord, lieux symboliques de contrôle et
d’entrave à la liberté de
circulation.


Appel à actions
simultanées à la manif


Espace concert, bouffe
autogérée, partage, discussions à la
place de la Rotonde le soir


*
16 mai :

Débats à partir de 14h
jusqu’à 19h à la CICP, 21 ter rue
Voltaire suivis d’une soirée de soutien concert au même endroit
à 19h30


TOUS LES RENSEIGNEMENTS SUR http://parisactionday.noblogs.org/

CONTACT
noborderparis@riseup.net
Revenir en haut Aller en bas
 
Journée d'action / Paris No Border 15 Mai 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Vocal People 2010
» Chatbox ALAA & action/vérité :D
» Quéffélec en anti-Normand dans Paris Match.
» Le Grand Paris
» Journée à Dinant en juillet 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collectif de Révolte Anti-Capitaliste Poitiers :: evenements militants :: évènements militants-
Sauter vers: