AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Festival Origines Contrôlées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wesh
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Festival Origines Contrôlées   Dim 25 Oct - 15:53

Origines Contrôlées >Le festival 2009

Dimanche 22 Novembre



La Bourse du Travail - 18 heures - Entrée Libre
Rencontre-débat



"Police et quartiers, quels enjeux ?"


(En partenariat avec le Forum Social des Quartiers Populaires.)

Avec Tarek Kawtari et Samir Baadjoul.

En 2009, Le Forum Social des Quartiers Populaires, a mené la campagne « Police Personne ne Bouge » réclamant l’interdiction de la méthode dite de la clé d’étranglement. A partir de cet exemple et de l’expérience acquise lors de ces dernières années, ces militants envisagent aujourd’hui la création d’une Fondation dédiée aux victimes....Quels sont les enjeux de ce débat ?, comment ont ils évolués ces dernières années ?

La Bourse du Travail - 21 heures - Entrée 10 euros
Concert / Hip Hop



Zone Libre vs Casey & B-James

« Ici la périphérie est au centre, et des territoires libérés s’inventent » Rencontre de ZONE LIBRE, groupe instrumental (Serge Teyssot-Gay, Marc Sens et Cyril Bilbeaud), et d’Hamé et Casey, fers de lance d’un rap mêlant l’insurrectionnel à l’intime, L’Angle Mort est un épicentre. Avec Faites vibrer la chair, Zone Libre exprimait déjà une musique plongée dans la violence de son époque. Alors que Casey est l’incarnation même des douleurs et de la haine qui habitent ses textes trempés dans les angles morts qui l’ont vu naître ; Hamé a su construire avec La Rumeur, un rap politique, citadelle de création résistante. Emergeant de ce brasier à fleur de nerfs, L’Angle mort est un point d’impact, témoin d’une histoire, d’un climat, et de lendemains que l’on craint comme on les souhaite.

Visitez leur site

Les Evadés

« Toujours le désir de nuire à la grandeur de l’oppresseur »

Né dans les quartiers de Bourges en 1997, Les Evadés proposent un rap ciselé et engagé, dépeignant la vie de quartier et ses affres, où l’État, la police et les wack mc’s font office de victimes du crew à la plume travaillée dans l’ombre et trempée dans le vécu. Avec plusieurs premières parties de La Rumeur, Les Evadés se présentent donc comme de nouveaux représentants du « rap de fils d’immigrés », dissidents et subversifs, proposant avec leur album « Aucun appel au calme », un rap sans concession, où le flow se fait morsure et les textes dénonciateurs.

Visitez leur site
Revenir en haut Aller en bas
le git
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Festival Origines Contrôlées   Jeu 29 Oct - 13:45

putain le connard de hame il fait un album stud mais il pointe pas son zen dehors....
Revenir en haut Aller en bas
 
Festival Origines Contrôlées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival "Art et Déchirure" Rouen
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010
» 5e Festival "Les Sauterelles Vertes"
» Chansons Horus au Festival Belge de la Chanson Estudiantine
» Festival du Livre Normand. Trévières (14).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collectif de Révolte Anti-Capitaliste Poitiers :: evenements militants :: évènements militants-
Sauter vers: