AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chaud chaud chatellerault...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
manou
toto 1ere classe
avatar

Nombre de messages : 1344
Localisation : au patxoki!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Chaud chaud chatellerault...   Dim 12 Juil - 18:59

[quote]
Citation :
"Les bouteilles de gaz sont dans l'usine. Tout est prévu pour que ça saute" s'il n'y a pas d'accord au 31 juillet stipulant que chaque salarié recevra 30.000 euros, déclare le délégué CGT de l'usine New Fabris à Chatellerault.

(Reuters)

(Reuters)
Les 366 salariés de New Fabris à Chatellerault dans la Vienne, en liquidation judiciaire, ont menacé de faire sauter leur usine au 31 juillet s'ils n'obtiennent pas 30.000 euros d'indemnité par employé de leurs principaux clients, PSA et Renault, a-t-on appris de sources syndicales le dimanche 12 juillet. L'entreprise travaillait à 90% pour les deux constructeurs automobiles.
"Les bouteilles de gaz sont dans l'usine. Tout est prévu pour que ça saute" en l'absence d'accord au 31 juillet stipulant que chaque salarié recevra 30.000 euros de PSA et Renault, a déclaré Guy Eyermann, délégué CGT et secrétaire du CE.
"On ne va pas laisser PSA et Renault attendre août ou septembre pour récupérer les pièces en stock et les machines encore dans l'usine" s'est insurgé le syndicaliste."Si, nous, on n'a rien, eux n'auront rien du tout", a-t-il ajouté.
Rendez-vous au ministère de l'Emploi

Trois cars, soit environ 150 salariés, se sont rendus mardi dernier à la direction de PSA pour tenter de négocier l'indemnité. Une délégation similaire ira à la direction de Renault jeudi prochain, a ajouté Guy Eyermann. Un rendez-vous au ministère de l'Emploi est également prévu le 20 juillet.
Les salariés de New Fabris occupent leur usine depuis le 16 juin, date de la mise en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lyon.
Société familiale à l'origine, New Fabris a été reprise début 2008 par le groupe italien Zen, spécialisé dans la mécanique de précision et l'usinage en sous-traitance automobile.
Le groupe Zen, implanté dans le nord de l'Italie à Padoue emploie 600 salariés.
Il déclare un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros. (Nouvelobs.com avec AFP)

_________________
la premiere volerie que je fis dans ma vie, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un vous m'entendez, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un curé...
Revenir en haut Aller en bas
seirds
apprenti gauchiste...
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Dim 12 Juil - 23:05

Reste a savoir ce que vas en penser certaine personne sa peut être très déterminant pour les mouvements sociaux a venir, si ils gagnent sa peut faire boule de neige, mais pour sa il faudrait que la population les soutiennent et ils vont surement être présenté comme des terroriste et non comme les ouvriers désespéré qu'ils sont
Revenir en haut Aller en bas
manou
toto 1ere classe
avatar

Nombre de messages : 1344
Localisation : au patxoki!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Lun 13 Juil - 15:15


_________________
la premiere volerie que je fis dans ma vie, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un vous m'entendez, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un curé...
Revenir en haut Aller en bas
Haymarket
toto 1ere classe


Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Lun 13 Juil - 18:55

Toujours en aussi grande forme le Barbier...

_________________
"Le réformisme n’est pas, à proprement parler, idiot, mais impossible : moins la prison punit, moins elle répond à sa vocation. Reprocher à la prison d’être trop pénible, c’est reprocher à un hôpital de trop bien soigner."
Revenir en haut Aller en bas
Revoltaire
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 310
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Lun 13 Juil - 20:35

ptain faut le goumer ce gars la!
il mérite des coups!
Revenir en haut Aller en bas
anticapitaliste
apprenti gauchiste...


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Lun 13 Juil - 20:51

Revoltaire a écrit:
ptain faut le goumer ce gars la!
il mérite des coups!

tout simplement la potence des coups c'est trop gentil!!!

ils sont pas mal ces journaliste de parler comme ça.

alors que ces gens on travailler toutes leur vie pour des connards de patron pourri par l'argent, il retourne le probleme dans l'autre sans comme si c'etait les ouvriers qui voulait rien faire et gagner de l'argent.

a gerber!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
le git
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Mar 14 Juil - 4:26

Nan mais Barbier c'est les raccourcies à tout va , la superficialité.... des analyses plus que simplistes... ce mec c'est du vide!
Et le vide ca ne vaut même pas la peine d'être critiqué!
Revenir en haut Aller en bas
Revoltaire
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 310
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Ven 17 Juil - 16:39

Boulogne: Les ouvriers de New Fabris chargés par les CRS



Environ 180 à avoir fait le déplacement. Des salariés de l’usine New Fabris,
spécialisée dans la fabrication de pièces mécaniques pour l’automobile
et basée à Châtellerault, se sont rendus à Boulogne-Billancourt ce
jeudi matin pour demander «un geste» à Renault, son principal client
avec PSA. Ils sont repartis bredouilles. Reçus par la direction à 11h,
ils se sont vus proposer la même chose que chez Peugeot, soit rachat du
stock. Ce qui équivaudrait, selon les délégués syndicaux présents sur
place, 6.600 euros d’indemnité par employé, alors qu’ils en réclament
30.000 euros, faute de quoi ils menacent de faire sauter l’usine au 31
juillet. L’ambiance était tendue à l’issue de la réunion. Les salariés
ont décidé spontanément de bloquer l’avenue du Général-Leclerc à
Boulogne. Les CRS sont alors intervenus. Le ministre de l’Industrie,
Christian Estrosi, a exigé le retrait des bonbonnes de gaz sur le site.
«Il est hors de question qu’on les enlève», a lancé Guy Eyermann,
délégué CGT et secrétaire du CE. Sur le toit d’un petit atelier, on
peut toujours apercevoir six bouteilles de gaz reliées entre elles.

source : http://www.secoursrouge.org/
Revenir en haut Aller en bas
petitjean
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : les égouts de Nottingham
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Dim 26 Juil - 17:51

N'importe quoi... le saccage de l'outil de travail est au contraire aux origines mêmes de la naissance du syndicalisme.
Revenir en haut Aller en bas
Pïérô
apprenti gauchiste...


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Jeu 30 Juil - 13:25

Salut à vous toutes et tous Very Happy

Proche voisin, Tours, et originaire de Poitiers, membre d'Alternative Libertaire. Je post cette info de manière tardive et m'en excuse. Mais elle me paraît interessante dans la démarche. Porter la revendication centrale sur l'interdiction des licenciements ne permet pas de porter la critique là où il faudrait la porter à mon sens, mais le côté appel à converger, appel à la population, et appel à coordination est une initiative intéressante et importante.

Je ne trouve pas le [quote], pour insérer le communiqué et le met en l'état, en attendant de me familiariser avec ce forum (en même temps si quelqu'un peut m'expliquer, çà m'intéresse, et me fera gagner du temps Wink )

COMNUNIQUE DE PRESSE CGT NEWFABRIS
Châtellerault le 29 juillet à 9h

Nous appelons l’ensemble des salariés en lutte pour l’emploi,
toute la population du bassin châtelleraudais et audelà,
à une
MANIFESTATION à CHATELLERAULT
Jeudi 30 Juillet à 14h
Rendezvous
devant l’usine NEWFABRIS
Zone Industrielle Nord Rue
André Boulle
A Châtellerault (VIENNE)

Plusieurs dizaines de délégations d’entreprises, de syndicats ou de collectifs ont
déjà répondu à notre appel.
En plus des entreprises de la Vienne (Aubade, Snecma…), des délégations de
toute la France ont annoncé leur venue jeudi : Continental (Compiègne),
Freescale (Toulouse), Rencast (Châteauroux), Philips (Dreux), Molex
(Villemur), Caisse des Dépôts (Paris), Ford (Blanquefort), SBFM (Lorient),
Goodyear (Amiens)…


Nous nous adressons aux salariés de toute la France, du privé et du public, qui
comme nous sont sous le coup de la fermeture de leur entreprise, de
licenciements ou de suppressions d’emplois : Contacteznous
! Venez jeudi !
Coordonnons nos luttes et formons un collectif contre les patrons voyous et
licencieurs !
Cette coordination des salariés contre les licenciements nous a terriblement
manqué ces derniers mois. La vague de licenciements et de suppressions
d’emplois ne prend pas de vacances. Elle risque même de s’amplifier à la
rentrée, rendant plus que jamais nécessaire une lutte d’ensemble. Ne luttons plus
chacun dans notre coin !
Les salariés de New Fabris exigent toujours une prime de licenciement de 30 000
euros en plus des indemnités légales. Nous déciderons vendredi 31 juillet à
11h30 des suites à donner à notre mouvement.
Ensemble, nous pouvons nous coordonner, être une force et faire aboutir toutes
nos exigences, qui vont des indemnités extralégales
à l’interdiction des
licenciements.
Vous pouvez nous contacter en écrivant à : newfabrisenlutte@yahoo.fr




Je m'y rend, peut-être à tout à l'heure donc... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://demainlegrandsoir.org/
manou
toto 1ere classe
avatar

Nombre de messages : 1344
Localisation : au patxoki!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Jeu 30 Juil - 17:40

Un peu tard...
on se verra sans doute pour la grande manif nationale contre les licenciments en tout genre a Chatellerault le 3 octobre (date a noter).
Depuis le temps que le POI le voulait...

_________________
la premiere volerie que je fis dans ma vie, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un vous m'entendez, c'est d'avoir goupillé la bourse d'un curé...
Revenir en haut Aller en bas
petitjean
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : les égouts de Nottingham
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Jeu 30 Juil - 20:17

Délire, salut Piero c'est conan du forum anar !
Le monde est petit, bienvenue à toué ! Faudrait qu'on se voit en vrai un jour. Wink
Je reviens de Chat', on aurait pu se croiser... je suis arrivé sur la fin. J'ai rencontré des gens de Sud Industries (bref tes copains !), ils étaient contents qu'il y ait autant de boîtes qui se soient investies aujourd'hui (y compris les Aubade, qui ont un sursis grâce à la mobilisation et ça ça fait chaud au coeur).
Revenir en haut Aller en bas
Pïérô
apprenti gauchiste...


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Ven 31 Juil - 2:33

Salut, en effet c'est dommage pour la rencontre manquée.

En tout cas ce sont des Tourangeaux qui ont assuré la présence libertaire
(AL et CGA).

Oui manou en effet le POI à eu l'initiative sur ce coup (pas très visibles aujourd'ui (fut un temps où ils étaient nombreux à Poitiers, je parle de ce courant qui change de nom souvent). Il y a un appel d'un comité local de la Vienne, qui va jusqu'au PS et aux élus qui à circulé aujourd'hui. Moi j'avais un pied qui me démangeait pour le coller au derrière de ces élus et du PS et les sortir de la manif...

Mais plus important, il faut souligner l'esprit de combativité qui a animé cette journée. il y avait des délégations d'entreprises en lutte, d'Aubade St Savin, de Continental , de Ford, de Renault Guyancourt, de Valéo...On a la des secteurs de lutte qui se radicalisent jusqu'à critiquer ouvertement les directions syndicales, comme celà a été dit au micro. L'appel est à la cordination en partant des sites, des boites, bref de la base. Il faut suivre celà de près. Les appels à l'auto-organisation se sont multipliés ces derniers temps, des appels essentiellement locaux (on en est au deuxième en un an à Tours sans que celà prenne), il y a peut-être là espoir que celà prenne une autre dimension.

Par contre la question reste posée, on sent bien qu'il y a quand même autre chose que l'interdiction des licenciements. Sur quels bases, quels types de revendications appuyer un mouvement social d'ampleur, et quels types de contenus pour que ce mouvement puisse ébranler le capitalisme sur ses fondations ?
Revenir en haut Aller en bas
http://demainlegrandsoir.org/
petitjean
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : les égouts de Nottingham
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Ven 31 Juil - 12:16

Ouaip j'ai eu le CR des gens de la CGA qui étaient présents, il semble qu'ils aient diffusé ce genre d'invitation à la réflexion, en tractant pas mal. C'est très positif, bravo !
Pour la FA, étant le seul dispo dans le coin, je n'ai pas pu y aller tout de suite, car je suis allé soutenir avec d'autres une copine à Poitiers, au tribunal.
Pour les boutiques politiques, pas de présence de vedette (si ce n'est Edith Cresson, mais peut-on parler encore de vedette ?). Sinon le POI a bien fait circuler une énième pétition pour une marche des licenciés sur Paris. Ils sont partout c'est dingue - ils m'avaient même envoyé leur journal direct à mon casier quand j'avais tenté de lancer une grève générale reconductible (ils ont dû apprécier le caractère romantique et gaguesque de la démarche).
Revenir en haut Aller en bas
Pïérô
apprenti gauchiste...


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Ven 31 Juil - 17:14

c'est fini...

Citation :
Les salariés de New Fabris acceptent le protocole de sortie de crise

Les salariés de l’équipementier automobile New Fabris ont accepté vendredi le protocole de sortie de crise leur accordant une prime de 12.000 euros, selon les résultats du vote annoncés sur place.

Sur les 235 votants, 204 ont voté "oui" pour accepter cette somme et ne rien toucher à l’entreprise et 24 ont voté contre. L’ultimatum des salariés, qui avaient menacé de faire sauter leur usine expirait vendredi. Ils demandaient à leur anciens clients Peugeot et Renault de verser 30.000 euros pour chacun des 366 employés licenciés.

Le vote est intervenu après une réunion avec le sous-préfet de Châtellerault dans la Vienne. Le ministre chargé de l’Industrie Christian Estrosi avait annoncé qu’il avait demandé au sous-préfet de proposer "un protocole de sortie de crise" comprenant "une aide personnalisée à la recherche d’emploi d’une montant de 12.000 euros" nets.

"C’est le dialogue social qui a gagné", s’est félicité le ministre chargé de l’Industrie Christian Estrosi, qui avait annoncé dans la matinée le projet de protocole prévoyant la prime de 12.000 euros.

Dans un communiqué, il s’est dit "heureux du dénouement positif dans le conflit New Fabris", saluant "la sage décision privilégiée par les salariés, qui se mettent ainsi en situation d’aborder l’avenir avec le maximum de garanties".

"Avec l’aide personnalisée à la recherche d’un emploi d’un montant de 12.000 euros s’ajoutant aux indemnités de licenciement, ils recevront au total de 29.500 euros à 31.000 euros en moyenne suivant leur ancienneté", précise le ministre. "Ils continueront par ailleurs à percevoir 95% de leur salaire actuel pendant un an, s’ils choisissent de signer le contrat de transition professionnelle (CTP) comme 259 d’entre eux, sur 366, l’ont déjà fait".

Selon les termes du vote précisés par Guy Eyermann, délégué CGT et coordinateur du mouvement et organisateur du scrutin, les salariés devaient dire si "oui, on accepte cette somme et nous ne touchons à rien de l’entreprise on rentre chez nous" ou "non on refuse cette chose et là ça peut aller jusqu’à la destruction". AP

http://tempsreel.nouvelobs.com/depe...

ouille, çà fait mal de lire çà, et c'est Estrosi qui parade...

ils rentrent chez eux...pliez les gaules, c'est fini !
Mais quand ils auront bouffé le maigre pactole, qu'il n'y aura rien au bout du CTP, Chatellerault est une ville ouvrière sinistrée, ils pourront les ressortir les gaules, pour aller à la pêche.

Il faut espèrer que dans cette mobilisation la conscience s'est forgée et que certains d'entres eux continueront sur la lancée de la "coordination", et des luttes...car l'enjeu est bien là, isolé et seuls face au patronnat et l'Etat personne ne peut gagner vraiment. La pression était forte aussi puisque même la direction de la CGT les a laché. Celà nous montre aussi le chemin à parcourir pour qu'un véritable rapport de force s'installe en notre faveur. Et comme celà ne tombera pas du ciel, y a du boulot. Et les révolutionnaires que nous sommes doivent s'atteler à participer à la tache...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://demainlegrandsoir.org/
petitjean
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : les égouts de Nottingham
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Ven 31 Juil - 18:16

J'allais poster une dépêche là-dessus mais comme d'hab le Pierrot a l'oeil ! Je copie-colle un truc que j'ai tapé ailleurs :
Une fois de plus, les syndicats de merde incinèrent les liens de lutte, conduisant leurs troupes à déposer leur espoir ou à défaut, leur rage du désespoir, dans l'urne funéraire d'une renonciation piteuse, et amère.
Nos vedettes (à claque) au pouvoir, en chiens de garde du vol institué, pavoisent sur ce qu'ils appellent la réussite du dialogue. Comme s'il y avait un dialogue possible entre des gens traités comme de la merde et ceux qui leur font caca sur la tête. Nos vedettes donc, la voix guillerette et bonnasse, parviennent une fois de plus, par une pirouette sémantique qui serait risible si elle ne mettait pas la menace d'une justice répressive en jeu, à faire croire que la violence, c'est de se défendre dignement.
Au lendemain d'un rassemblement reltivement enthousiaste, ayant pourtant démontré que se tissent des réseaux à la base, et où l'absence des instances des centrales syndicales s'est fait ressentir comme la confirmation d'une méprisable trahison pour ceux qui étaient encore assez crédules pour y croire, l'enjeu est pour les gens de cultiver ces liens chèrement acquis, cette autre voie possible que
celle du mouroir que sont depuis trop longtemps devenues ces organisations-croupions du pouvoir.
A bas la coupe au bol !
Autogestion des luttes !
Revenir en haut Aller en bas
Pïérô
apprenti gauchiste...


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Ven 31 Juil - 20:23

Oui, et je suis bien d'accord. Mais pourtant là bas on ne peut pas dire qu'il n'ont pas autogéré leur lutte. Et cette section syndicale n'est pas vraiment qu'une section composée de "traitres", donc les choses ne sont pas aussi simples. Et cette question de la pression, de l'isolement de la lassitude ne se traite pas qu'avec du pamphlet, et des textes certes littérairement biens construits et agréables à lire (on se fait plaisir), mais qui tiennent de l'incantation, voire de la prière quant on voit le peu de libertaires voire de révolutionnaires au sens large présents à cette manifestation ou carrément absent du quotidien de cette lutte. Et au niveau des révolutionnaires, je n'ai pas vu grand monde de Poitiers, et ne parlons pas des anarchistes, CNTistes, "autonomes", etc...
Ce n'est pas simple parce qu'il est évident que le syndicalisme traditionnel est aujourd'hui en grande partie un syndicalisme de collaboration de classe, alors on peut bien passer son temps à le dire et le dénoncer, un peu comme si on le regrettait d'ailleurs, mais celà n'apporte pas plus de billes que çà. L'auto-organisation c'est un peu du même ordre, çà ne tombe et ne tombera pas du ciel. Parce que justement les espaces structurants, coordonnants, convergents restent non seulement à inventer, mais aussi à créer/impulser et à faire vivre. Actuellement les réponses comme les SUDs et Solidaires, la CNT, n'offrent pas ce cadre de masse, et ne sont pas assez implantés dans le privé, pour être la solution miracle et unique. Le syndicalisme en lui même non plus d'ailleurs, même si l'outil m'apparaît indispensable (je suis syndiqué à SUD), et qu'il faut le renforcer, le développer, le penser et le faire vivre en interpro aussi. Nous avons pris l'initiative aux niveau des militants-es d'AL à Tours de lancer des appels à la grève Générale et à l'auto-organisation, pour construire des espace larges, incluant tout le monde (syndiqués, non syndiqués, chomeurs, précaires, lycéens, étudiants...), et nous avons réussi à chaque fois à faire avancer la question et le débat, avons réussi à réunir un peu de monde, mais pas de manière suffisante et significative. Déjà c'est important et je pense qu'il faut généraliser ces initiatives localement, un peu comme le fait l'espace interluttes à Poitiers, si j'ai bien compris et si celà arrive à dépasser la sphère habituelle de la petite frange militante on va dire qu'on retrouve un peu partout et parfois avec des étiquettes différentes (est-ce le cas ?). Mais celà n'est pas suffisant et celà veut dire qu'il va nous falloir redoubler d'efforts. Et c'est aussi pour celà que je trouvais que ce qui se passait autour de la manif d'hier et de cet appel à coordination était intéressant et important, car il est évident qu'il faut penser plus global et qu'il faudrait s'appuyer sur un appel hexagonal (et je ne parle pas de l'Europe voire de l'international, car il y aurait aussi des choses à dire et à faire). Et un appel hexagonal, çà ne se fait pas à quelque uns et celà doit aussi reposer sur des réalités de terrain et des syndicats de lutte, des unions locales, des sections syndicales combatives, et qui en plus arrivent à elargir l'espace plus largement à la population. Dans le cadre des New Fabris, qui ont autour de leur lutte et de l'espace d'une journée pû porter une partie de cet espoir, il est clair que l'ennemi à gagné une bataille. Il nous faut contribuer, sans attendre des directions syndicales ni attendre que celà tombe du ciel, à ce que celà se construise. Et se construire, et bien non seulement je pense maintenant que dans la situation çà prend du temps, et c'est aussi du boulot, dans le concrèt.
Revenir en haut Aller en bas
http://demainlegrandsoir.org/
petitjean
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : les égouts de Nottingham
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Sam 1 Aoû - 15:55

Tu as mal lu ? je n'ai pas dit qu'ils n'avaient pas autogéré leur lutte, bien au contraire j'ai exactement dit l'inverse en parlant de réseaux de base, de tisser des liens, et n'ai dénoncé que l'action nuisible des centrales syndicales. Pas les syndicalistes en eux-mêmes. Wink
Ensuite, si tu n'as pas vu grand monde de poitiers, c'est parce que celles et ceux que tu appelles "anarchistes, CNTistes, "autonomes", etc..." étaient en soutien à Poitiers et à Niort pour deux personnes, des ami-e-s, passant en procès et risquant quand même lourd.
Néanmoins, je déplore comme toi que nous n'ayions pas assez su nous coordonner pour être aussi présents là-bas à Chât. Je n'ai réussi pour ma part à y être qu'à la fin, sans pouvoir y faire quoi que ce soit.
Par contre au niveau de la vision, je n'ai pas la même que toi. Pour ma part au contraire, je crois que d'une part nous devons impérativement marteler qu'il n'y a plus rien à espérer des centrales de syndicats réformistes qui trahissent toujours tôt ou tard. Je considère comme une erreur, en ce qui me concerne, de faire l'impasse de ce constat, et de la nécessité de repartir sur des bases plus saines que celles de ces institutions pourries jusqu'au trognon.
Autre divergence entre nous, qui est en fait la même : tu veux un cadre de masse... sans vouloir faire un exposé de ce qu'implique ce mot et ce qu'il a toujours impliqué en termes de renoncement (rouge puis rose bonbon) je pense au contraire que nous devons nous détacher de ce vieux spectre d'un "cadre de masse". Quelqu'un disait "quand j'entends la mot culture, je sors mon revolver", pour ma part quand j'entends masse, je sors ma massue !
Parce que, si je crois comme toi que seule une organisation autogérée des luttes et des alternatives atteignant un seuil conséquent de personnes est à même d'engendrer une possible et souhaitable révolution sociale et libertaire, je crois au contraire de toi que cette révolution est perdue d'avance si cette organisation compose dans son fonctionnement même avec des modalités hiérarchistes, électoralistes, léninistes ou autre de ces fumisteries ayant toujours mené les révolutionnaires à l'abattoir et l'espoir dans l'urne des larmes.
Je pense que nous ne pouvons légitimement (et pragmatiquement) grandir en nombre pour une société libertaire que par l'exemple de gens motivés peu à peu par un fonctionnement libertaire, dont nous devons continuer à proposer l'exemplarité, même si nous sommes encore minoritaires ; par nos alternatives libertaires et de nos modalités de lutte (assemblées en démocratie directe, action directe, refus du mouroir délégatif et électoraliste...), mais aussi (et c'est selon moi là le VRAI problème), en connectant toutes celles-ci avec sérieux ; c'est non dans la pose "plus rév que moi tu meurs", qui en effet réduira toujours nos effectifs au symbolique, mais par des modalités de vie et de luttes réellement libertaires, respectueuses des autres et de leur liberté, que nous gagnerons, s'ils le souhaitent, les gens à la cause libertaire.
Mais je ne vais pas refaire le débat entre ton orga et la mienne à ce sujet. Smile
Tu cites interlutte86 par exemple : eh bien dans son fontionnement même, il ne compose (ou plutôt composait, vu que je doute qu'il survive aux vacances, hélas) certes en rien avec le réformisme, et avait un fonctionnement assez libertaire, mais il a pu regrouper des gens qui ne se proclamaient pas pour autant libertaires. Il n'a été (je pense) en perte de vitesse que par d'une part son aspect un peu trop "mouvementiste", ce qui de fait l'a réduit dès que le mouvement étudiant est retombé, et d'autre part précisément par sa désertion par des gens organisés en structures réformistes... qui vont toujours enterrer les luttes en prônant la nécessité "d'être compris par la masse", faire leur tambouille électoraliste, imposer le vote majo, laisser dans la mouise des militants antipub sous prétexte qu'ils ne cautionnent pas le vandalisme, ou autres ritournelles pitoyables...
Pour finir, je crois qu'on est quand même tous d'accord sur la nécessité de nous organiser dans un réseau solide de tout ce qui existe d'organisations libertaires (plus ou moins formelles), en conjuguant autonomie et fédéralisme... voilà un premier pas. Si ça pouvait se faire sur poitiers, être visible et être cohérent en termes d'actions, ce serait bien (ça, ça existe déjà, à l'occasion de mouvements, de rassemblements anti-...). Mais si c'était pérenne, ce serait encore mieux, de sorte à ne pas avoir à tout réorganiser à chaque fois...
Revenir en haut Aller en bas
Pïérô
apprenti gauchiste...


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Sam 1 Aoû - 19:23

Tu as une manière de poser la question de nos différences qui me laisse pour le moins pantois. Il y aurait d'un coté les bon et vrais "anars", ceux qui pratiquent l'autogestion, la démocratie directe, qui auraient de vrai pratiques libertaires et de l'autre de purs soc-dèms, léninistes même, qui parleraient renoncement et électoralisme. Je n'emploierais pas le mot malhonnèteté mais je ne trouve pas d'autre registre car je sais que tu as assez de connaissances pour parler d'erreur grossière. IL est un fait que nous nous situons dans un cadre de minorités agissantes. Mais il est aussi un fait, c'est que si nous voulons voir un jour la révolution, et évidemment au delà un autre monde, on ne le fera pas à une poignée. Je ne suis pas dans la mythification de la masse, mais il s'agit bien quand même de participer à développer un mouvement révolutionnaire qui fera nombre, et suffisamment nombre pour caresser l'espoir de renverser l'ordre établi. Donc nous, et je dis bien nous, devons trouver à travers nos pratiques, et autogestionnaires et libertaires évidemment, des constructions qui ne soient ni de l'ordre du seul réformisme, ni de l'ordre de la culture de la marge. Wink
Et il me semble avoir montré que je n'avais pas la recette miracle, tout simplement parce que je pense qu'il n'y en a pas une unique, mais qu'il y en a de multiples qui doivent se rejoindre et converger. La question syndicale me parait importante, comme la necéssité de construire aujourd'hui des espaces à la base qui soient unifiants et qui réunissent syndiqués comme non syndiqués. La question organisationnelle aussi me parait importante pour se doter, non pas d'une unique (je n'y crois pas non plus), mais d'organisations révolutionnaires réellement anticapitalistes qui, et je partage celà, doivent oeuvrer le plus possible ensemble. Le terme de réseau me parait aussi permettre d'offrir un cadre répondant à ce besoin.
Revenir en haut Aller en bas
http://demainlegrandsoir.org/
petitjean
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : les égouts de Nottingham
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Lun 3 Aoû - 11:04

Pierrot je sais bien que tu n'es ni hiérarchiste,ni léniniste ni que sais-je. C'est juste que vouloir faire un mouvement "de masse" implique clairement (et tu le sous-entends tout aussi clairement), dans le contexte actuel, de construire aux côtés de réformistes, cocos autoritaires ou que sais-je d'autres personnes, c'est-à-dire de gens qui ont une vision politique, des finalités et donc des méthodes, diamétralement opposée aux nôtres.
Et ça je peux plus !
Certes, ces personnes peuvent changer d'idées (j'en sais quelque chose), mais méfiance tout de même, par expérience les coups les plus méchants viennent trop souvent de derrière ou d'à côté.
Bref construire et composer avec des gens clairement non libertaires, je ne vois pas ça comme un atout à long terme, même si à court terme ça fait plaisir d'être nombreux ; car quand ces orgas sentent que le contrôle leur échappe ou qu'au pire, elles ne pourront pas drainer quelques bonnes âmes, soit elles n'adhèrent pas, soit elles se barrent en cours, trahissant au passage et sabordant ainsi les structures ou le mouvement. On l'a tellement vu illustré que je pense n'avoir pas à argumenter pour te convaincre de cela...
Maintenant, je sais que tu distingues s'organiser avec et tisser un réseau, auquel cas je te rejoins, ne rechignant pas sur un événement ponctuel où il faut du monde à me bagarrer aux côtés de gens issus du NPA et même le PS pourquoi pas ?
Mais pour moi la frontière s'arrête très clairement lorsqu'il s'agit de fonder des principes d'organisation collective, y compris pour un mouvement large : je ne transigerai jamais avec des réformistes ou des autoritaires/centralistes. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'ai pas adhéré à Solidaires mais à la CNT (pour reprendre notre discussion sur le syndicat).
C'est en ce sens qu'en effet, nous avons des visions différentes non des buts à atteindre (nous voulons tous deux une société plus libertaire, et si possible la révolution), mais dans nos stratégies. Je respecte la tienne, pour ma part je ne crois pas en cette stratégie de bâtir avec des réformistes (ce qui se traduit d'ailleurs par nos adhésions à des syndicats différents). Je préfère reprendre à zéro avec des gens clairement motivés par des finalités et des méthodes anarchistes, clairement affichées, car je crois suffisamment en elles pour n'avoir pas à les travestir, déguiser ou dissimuler. L'anarchie est convaincante à condition qu'on y croie et qu'on la mette en pratique. Et je considère bien entendu AL, au passage, comme une orga anar et suis prêt à m'organiser collectivement avec des gens d'AL. Mais pas des gens ayant des finalités et des stratégies incompatibles avec les nôtres. Smile
Tant qu'on y est, voici une petite page sur une volonté déclarée de reprise autogestionnaire, c'est chez les Molex que ça se passe et ça fait chaud au coeur !
http://www.mediapart.fr/club/blog/oziel1996/200709/molex-vers-un-controle-ouvrier


Dernière édition par petitjean le Lun 3 Aoû - 11:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
petitjean
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : les égouts de Nottingham
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Lun 3 Aoû - 11:09

oups double post désolé, je sais pas comment effacer celui-ci. Embarassed Smile
Revenir en haut Aller en bas
Revoltaire
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 310
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   Ven 21 Aoû - 19:28

Reykjavik
(Islande): Action de solidarité avec les squatteur-euse-s de la
Clinique et de la Demi-Lune, ainsi qu'avec les salarié-e-s de New
Fabris, devant l'ambassade de France
Info trouvée sur Indymedia-Grenoble
Mardi 28 juillet 2009 Action en soutien aux ouvrier-e-s de New-Fabris et aux
squatteur-euse-s de la Clinique et de la Demi-lune [Montreuil], devant
l’ambassade française et italienne de Reykjavik en Islande. Car nous
aussi nous en avons assez, de ne pas avoir le contrôle de nos vies, que
les technocrates, les politiciens, et les grands patrons décident à
notre place, de ce qui est juste ou non, de ce que l’on peut, ou doit,
faire et quand le faire. Assez de voir que quand nous exprimons notre
rage on nous envoie les flics avec comme mission de nous terroriser ou
de nous enfermer pour nous empêcher de gêner leurs profits. Nous en
avons assez de quémander des miettes et d’avoir le choix entre rien et
rien du tout. Nous ne demandons rien, mais nous prendrons tout !
(c’est sans appel)
Ah, ps: on était vachement plus nombreuses mais tous le monde est parti quand on a pris la photo.Photo:
http://grenoble.indymedia.org/2009-07-28-attaque-de-l-ambassade-de-franceSur la banderole:
"De la Clinique à New-Fabris, réapproprions-nous nos vies! Solidarité active et sans appel..."
anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chaud chaud chatellerault...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chaud chaud chatellerault...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN BONNET SUPER SIMPLE... ET BIEN CHAUD !
» Le conte chaud et doux des chaudoudous
» Cidre chaud
» aprem - ski& vin chaud !
» Le Chocolat Chaud (boisson)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collectif de Révolte Anti-Capitaliste Poitiers :: evenements militants :: évènements militants-
Sauter vers: