AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coordination libertaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Pour ou contre cette coordination libertaire?
Pour
72%
 72% [ 18 ]
Contre
8%
 8% [ 2 ]
M'en fout
20%
 20% [ 5 ]
Total des votes : 25
 

AuteurMessage
petitjean
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : les égouts de Nottingham
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Coordination libertaire   Mar 7 Juil - 23:13

Si c'est mon avis que tu demandes pour moi c'est oui bien sûr... Non seulement les personnes d'AL pourraient s'intégrer si elles le souhaitent, mais ce serait même dommage si c'était pas le cas.
Le courant que représente AL chez les anars en France est une vision à part entière dans l'histoire de l'anarchisme, qui plus est renouvelée. Elle est bien entendu critiquable, mais perso je ne conçois la critique intéressante qu'à la condition de vouloir vraiment bosser ensemble (sinon c'est du blabla stérile qui divise plus qu'autre chose, et j'ai passé l'âge de jouer à qui fait pipi le plus loin).
J'ajouterais que j'ai plutôt tendance à voir chaque type d'organisation (qu'elle soit formelle ou informelle, affinitaire) comme un champ d'expérimentation de l'anarchisme tout à fait respectable... Bon, il y a des limites quand même à ma tolérance, je goûterais modérément qu'un Madeliniste forcené débarque en se présentant comme anar-cap'... quoique, ce serait rigolo de le confronter à ses contradictions. Laughing
Je sais pas si vous connaissez le "forum anarchiste" sur le net (c'est chez free.fr) ? pour ma part j'y discute depuis quelque temps avec des gens de tous "bords", et je trouve cela très enrichissant, pour les idées comme pour les pratiques.
Il y a des engueulades (regrettables et souvent ridicules et personnelles, comme toutes les engueulades entre anars), mais il y a aussi des réflexions qui s'élaborent et qui s'enrichissent les unes les autres.
Ce serait chouette que ce genre de truc existe sur Poitiers avec des personnes, pour les pratiques et pourquoi pas, pour les palabres aussi... d'autant plus qu'il y a vraiment matière, pour avoir papoté avec des gens vraiment intéressants (dont tu fais partie Sami).
Revenir en haut Aller en bas
Wesh
vieux de la vieille
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Coordination libertaire   Mer 8 Juil - 2:44

Je te remercie Jean mais mon post était plus du côté de l'humour organisationel, cela ne m'empêche pas de penser que ces rencontres libertaires pourraient être intéressantes à installer sur Poitiers. Mais je me baserais plus sur l'adhésion individuelle uniquement, sans que les personnes viennent "en tant que" même si le soutien des orgas sera nécessaire, mais sur ce point là je pense que l'on est d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
black jack
Gloire a toi grand timonier!!!
Gloire a toi grand timonier!!!
avatar

Nombre de messages : 1069
Localisation : vous etes ici!
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Coordination libertaire   Mer 8 Juil - 13:49

on faisait des coord' libertaire a la maison du peuple dans le temps...
orga et individu exposait leurs actions et echangeait sans creé une orga suplémentaire juste communiquer.....

_________________
[b:fec2]avec des amis comme ca on a pas besoin d'ennemis![/b:fec2]
http://vilainmatou.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scalp86.positifforum.com
petitjean
gaucho baroudeur...
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : les égouts de Nottingham
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Coordination libertaire   Ven 10 Juil - 11:55

D'accord avec ce point de vue, je ne pense pas qu'une "sur-orga" soit nécessaire, et il faut éviter aussi le côté "collectif d'orgas", pour lever toute ambiguïté de pseudo-récupération.
Je crois par contre que nous aurions tou-te-s à gagner à poser le principe clair d'une "coordination libertaire", avec définition d'un lieu et d'un rythme, suffisamment précis pour que tout le monde puisse prendre ses dispositions ?
Dans un autre registre (et un cadre mouvementiste), interlutte s'était spontanément réunie sur un créneau hebdo ; on n'est pas obligé-e-s de se rencontrer à ce rythme, une réunion mensuelle ou tous les 15 jours pourrait suffire en temps "normal" (en cas de mouvement, le rythme peut être redéfini entre les gen-te-s) ?
Ca permettrait de faire taire une certaine ambiance de dénigrement et de circonspection, dont j'ai cru comprendre que pas mal de gens se plaignaient, qu'ils s'agisse d'orgas ou d'inorgas !
Je croyais échapper à tout ça, mais j'ai découvert il y a quelques jours sur ce forum des propos sur la FA, donc moi puisqu'il y a peu j'étais encore seul FA dans le coin, qui m'ont un peu déçu parce que je croyais entretenir avec tout le monde un dialogue assez clair pour être au courant de critiques en face, plutôt que d'apprendre ça par ce détour.
Cette ambiance est d'autant plus naze qu'on s'apprécie tou-te-s en tant que personnes... et qu'ensemble on est clairement une force.
Personne n'a rien à gagner à ce genre de suspicion, si ce ne sont nos adversaires politiques et sociaux. Nous sommes assez grand-e-s pour nous dire les choses en face si nécessaire, en privé et dans le respect. Pour ma part, je ne formule aucune critique contre quiconque, si ce n'est aux personnes elles-mêmes... je trouve que c'est un principe de bon sens. La critique n'est constructive que dans une volonté de construire avec l'autre, sinon elle est stérile.
Pour l'action concrète, la coord serait bien aussi. L'action existe déjà, par les affinités qui se sont tissées entre les gen-te-s. Mais le bouche à oreille n'est parfois pas assez efficace, on l'a vue, pour mener des projets à leur terme.
Poser le principe d'une coordination serait sans doute bénéfique à tout le monde, organisé-e-s ou pas. Qu'il s'agisse de se coordonner pour tel ou tel projet alternatif, telle ou telle action, pour la solidarité vers toutes celles et ceux qui se font taper dessus... une caisse serait aussi bienvenue pour les victimes de la répression, pour tirer des tracts, etc... de fait, les actions visibles qu'on a pu développer ensemble ont déjà nécessité de mettre de la thunasse en commun.
Il y a du boulot. Une coord permettrait qu'on fasse moins les choses à l'arrache quand les problèmes se posent.
Je crois que c'est tout simplement une question de crédibilité aussi. Contre tous les centralismes qui prétendent que c'est en lissant les gens et en faisant des "programmes communs" qu'il y a efficacité, il faut montrer que c'est au contraire la différence possible entre les gens et la libre association, qui permet l'unité la plus efficace. C'est le fédéralisme !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coordination libertaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coordination libertaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Coordination entre EDF et services sociaux
» appel à une coordination national régies_one
» un peu d'aide pour apprendre le français
» Animateur DEJEPS ou cursus universitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collectif de Révolte Anti-Capitaliste Poitiers :: evenements militants :: évènements militants-
Sauter vers: